Le CRREBaC

Centre de Recherche en Ressources en Eau du Bassin du Congo

Mot du Directeur

Raphael Tshimanga Muamba, PhD
Directeur du CRREBaC

Pallier à la pénurie de l’eau, contrôler son excès, améliorer sa qualité et tirer profit de sa disponibilité; sont là les grands défis de temps auxquels l’être humain a eu à faire face. Dans le Bassin du Congo, les besoins de gestion et développement des ressources en eau sont énormes.

Lire l’entièreté

Contexte et justification

+

L’eau douce est indispensable à toute forme de vie sur la terre, et elle constitue l’élément fondamental pour les activités humaines et le fonctionnement des écosystèmes; le développement socio-économique et la sécurité environnementale d’une nation en dépendent. Dans les décennies à venir, aucune autre ressource renouvelable ne pourra se montrer aussi critique que l’eau, au regard des besoins environnementaux et sociétaux. Le défi stratégique pour l’avenir est, par conséquent, celui de garantir l’eau en quantité et qualité suffisante en vue de satisfaire les demandes concurrentielles croissantes pour les besoins domestiques, industriels, commerciaux, agricoles et environnementaux.

Mission du CRREBaC

+

La mission de CRREBaC est de contribuer à la gestion et au développement durables des ressources en eau du Bassin du Congo, à travers la recherche qui fournit des informations scientifiquement acceptables et des solutions viables aux problèmes émergents des ressources en eau. Cette mission est réalisée grâce aux programmes de recherche qui favorisent le transfert de technologie; la génération, la diffusion et l’application des résultats; l’accès à l’expertise interdisciplinaire; et qui assurent l’émergence des capacités scientifiques et techniques.

Valeurs

+

Pour s’assurer que les résultats de recherche générés sont d’une plus grande valeur pour les utilisateurs et les décideurs, CRREBaC s’engage à :

  • Mener la recherche d’une manière impartiale, ouverte et conforme aux normes d’intégrité méthodologique ;
  • Construire un fondement des faits qui enrichissent le dialogue public et favorise une bonne prise de décisions ;
  • Utiliser les outils et les méthodes d’analyse bien adaptés à la question de recherche en cours ;
  • Décrire les observations et les méthodes utilisées dans les recherches avec précision et détails suffisants, afin de permettre au public d’évaluer la crédibilité des résultats obtenus.

Domaines d'intervention

+

Pour mener à bien sa mission, CRREBaC focalise ses activités de recherche dans les domaines ci-dessous :

  • Processus, structures et fonctions des ressources en eau ;
  • Gouvernance de l’eau ;
  • Gestion des connaissances et renforcement des capacités.

Conseil scientifique

+

Le Conseil Scientifique est constitué des scientifiques et académiciens ayant un record de recherche dans le bassin du Congo ou la région Africaine, et ont un intérêt à la promotion de la recherche et l’innovation pour l’amélioration des connaissances et le développement des ressources en eau dans le bassin du Congo. Le Conseil Scientifique est chargé de:

  • Fournir des conseils sur les axes et priorités de recherche, et formuler des recommandations en termes d’études de recherche à promouvoir
  • Donner des orientations sur le plan stratégique et la pérennisation du CRREBaC
  • Fournir une évaluation critique des propositions et protocoles de recherche, y compris la revue des études de faisabilité
  • Proposer d’autres membres du Comité Scientifique

Les membres du Comité Scientifique sont nommés pour une durée de trois ans renouvelable sur la base de leur performance et leur contribution à la réalisation des objectifs du CRREBaC. Le Comité Scientifique est dirigé par un président élu pour une durée de trois ans.

Cadre organisationnel

+

Les activités de CRREBaC sont conduites par l’Equipe de Recherche basée au Département de Gestion des Ressources Naturelles de la Faculté des Sciences Agronomiques, attitrée dans le domaine d’hydrologie et ressources en eau du Bassin du Congo, dont les réalisations de recherche dans ce domaine sont illustrées dans les sections qui suivent. Cette équipe travaille sous la supervision du Professeur Raphael Tshimanga Muamba, Docteur en hydrologie et expert en ressources en eau du Bassin du Congo.