La station de réception a été acquise grâce au programme MESA (Monitoring Environment for Security in Africa). Une grande quantité de données en temps quasi réel sur le climat, l’utilisation des terres et les ressources en eau sont obtenues à partir de la station, et utilisées pour gérer les composantes de suivi des inondations, sécheresse et feux de brousse. Ces données et les informations générées sont utilisées par les chercheurs au niveau universitaire et les parties prenantes telles que des institutions publiques et privées.

La figure ci-contre montre la station de réception et le traitement des données par les chercheurs. Une formation des formateurs a été organisée en relation avec les services d’inondation pour permettre aux parties prenantes de mieux apprécier l’utilisation de ce service pour évaluer les impacts des inondations.