Raphael Tshimanga Muamba, PhD

Directeur du CRREBaC

Mot d’accueil

L’eau est une réalité transcendantale et complexe, qui a façonné l’émergence des cultures et civilisations à l’échelle planétaire. Au fil de temps, l’être humain a appris à cohabiter avec l’eau et la domestiquer pour en faire multiple usages. Ces usages incluent, entre autres, les rites d’initiation aux stades de vie, l’agriculture, la consommation domestique, l’industrie, la pêche, la production de l’énergie, la recréation, et le transport, etc. Pallier à la pénurie de l’eau, contrôler son excès, améliorer sa qualité et tirer profit de sa disponibilité; sont là les grands défis de temps auxquels l’être humain a eu à faire face.

Dans le Bassin du Congo, les besoins de gestion et développement des ressources en eau sont énormes. Les demandes en eau ne sont pas seulement attendues de neuf pays riverains qui constituent le Bassin du Congo, mais aussi d’autres régions de l’Afrique en pénurie d’eau. Le défi stratégique pour l’avenir est, par conséquent, celui de garantir l’eau en quantité et qualité suffisantes en vue de satisfaire les demandes concurrentielles croissantes pour les besoins agricoles, commerciaux, domestiques, environnementaux et industriels.

Bien que nous soyons, en une certaine mesure, conscients de la menace qui pèse sur l’eau dans le Bassin du Congo, et par conséquent sur la vie, fort est de constater que les efforts appropriés pour y faire face demeurent encore disparates. L’un des défis majeurs à ces efforts est l’absence de connaissance adéquate sur la dynamique de l’eau, sa distribution dans le temps et l’espace, les interactions dont elle fait l’objet ainsi que la façon dont nos efforts devraient être coordonnés pour minimiser les dégâts et assurer sa durabilité. Ceci nécessite, par conséquent, des actions concertées et orientées vers la recherche innovante et le renforcement des capacités afin de promouvoir une utilisation harmonieuse et efficiente de la ressource eau du Bassin du Congo.

Face aux difficultés historiques de mettre en œuvre un programme efficace de recherche sur les ressources en eau du Bassin du Congo, il est dès lors impérieux de concevoir un mécanisme pour répondre à ce besoin. C’est dans ce contexte que le Centre de Recherche en Ressources en Eau du Bassin du Congo «CRREBaC» a été créé.

Ce centre de recherche arrive donc à point, c’est-à-dire au moment où les pays riverains du Bassin du Congo sont confrontés aux problèmes de manque d’information pour élaborer une stratégie de gestion durable des ressources en eau et trouver une solution appropriée aux différentes sollicitations de transfert de l’eau dont ils font l’objet.

Vous découvrirez à travers ce site le Centre de Recherche en Ressources en Eau du Bassin du Congo «CRREBaC», qui se veut un cadre de collaboration, conscientisation et mobilisation en vue d’assurer la promotion et la préservation des ressources en eau du Bassin du Congo; ce, par la recherche, le partage de l’information, la gestion de connaissance et le renforcement des capacités.