Activités de CRuHM

Historique

2019
Oct 01

Echographie du Fleuve Congo : Expédition scientifique sur le bief moyen Kinsangani – Kinshasa

Le Centre de Recherche en Ressource en Eau du Bassin du Congo – CRREBaC de l’Université de Kinshasa, en collaboration avec ses partenaires scientifiques des universités de Lubumbashi en République Démocratique du Congo-RDC, Marien Ngouabi au Congo Brazzaville, Rhodes en Afrique du Sud, Bristol et Leeds au Royaume Uni, et la Régie des Voies Fluviales de la RDC, vient de conclure une expédition scientifique sur le fleuve Congo. Cette expédition scientifique réalisée de Juillet à Août 2019 était conduite par le Dr. Raphaël TSHIMANGA MUAMBA, Expert Hydrologue du Bassin du Congo et Professeur à l’Université de Kinshasa. Elle est la troisième d’une série des campagnes de terrain lancées depuis Juillet 2017, visant à remédier au déficit critique des données de base et de compréhension du fonctionnement hydrodynamique de ce deuxième grand fleuve du monde, aux multiples bénéfices socio-économiques (Navigation, Energie propre, Irrigation, Pêche, Approvisionnement en eau potable, Culture et Recréation) et environnementaux (Assainissement et Régulation environnementale).

Au cours de cette expédition, l’Equipe a réalisé les travaux suivants :

  • Mesure de débits et la bathymétrie
  • Mesure de niveaux d’eau
  • Échantillonnage des sédiments
  • Installation des Enregistreurs Automatiques de Niveau d’Eau
  • Récits narratifs des riverains

Télécharger l’article de presse en PDF Ici

Télécharger l’article en PDF

2018
Oct 17

Hydrologie et les ressources en eau du bassin du Congo par le Dr Raphaël Tshimanga AGU (Extrait)

En date du 25 Septembre 2018, Dr. Raphael Tshimanga du CRREBaC (Centre de Recherche en Ressources en Eau du Bassin du Congo) était invité au quartier général de l’UAG (Union Américaine de Géophysique) à Washington D.C pour faire une présentation sur l’hydrologie et les ressources en eau du bassin du Congo.

2017
Juin 19

Atelier de formation à l’utilisation de modèles hydrodynamiques pour la compréhension du chenal principal du fleuve Congo

Bristol, Royaume-Uni, du 19 au 23 Juin 2017 Photo L’atelier de formation s’était tenue à Bristol, au Royaume-Uni, du 19 au 23 Juin 2017, et avait réuni des représentants des cinq institutions partenaires, à savoir les Universités de Kinshasa, Dar es Salaam et Rhodes dans le sud; et les universités de Bristol et Leeds dans le nord. La formation s’était concentrée sur la mesure de la bathymétrie pour les grands fleuves, le développement du modèle hydrodynamique, LisFlood, et l’application de la télédétection aux grands fleuves. Une partie de la formation a été consacrée à la préparation du travail de terrain sur le chenal principal du fleuve Congo...Plus d

Mai 10

Travaux de collecte de données de terrain

Le monde est actuellement confronté aux problèmes de croissance démographique rapide et des changements environnementaux, qui ont des impacts majeurs sur le cycle hydrologique global et les ressources en eau à l’échelle des bassins versants. Sur le continent africain, ces problèmes aggraveront la pénurie d’eau, affectant ainsi le développement socio-économique et les populations dont les moyens de subsistance dépendent des ressources en eau. Les stratégies pour faire face à ces défis reposent sur la capacité à comprendre la dynamique des processus hydrologiques et des systèmes des ressources en eau à différentes échelles spatiale et temporelle...Plus d

Fév 27

Atelier de formation sur la modélisation hydrologique

Université Rhodes, Grahamstown, Afrique du Sud Du 27 février au 3 mars 2017..Plus d

Fév 01

Réunion des bénéficiaires des bourses de la Société Royale – DFID

Du 1er au 3 février 2017, la Royal Society et le DFID ont organisé la réunion des bénéficiaires de la «Africa Capacity Initiative Award» à Dar es Salaam, en Tanzanie...Plus d

2016
Juil 04

Atelier de lancement du projet (Cercle Elais, du 04 au 7 Juillet 2016)

L’une des principales activités identifiées pour la mise en œuvre du projet CRuHM était l’organisation d’un atelier de lancement des activités. Cet atelier était donc une occasion unique pour les partenaires du consortium de se rencontrer entre eux et avec d’autres experts locaux, pour harmoniser les objectifs du projet, confronter différentes approches avec les réalités du terrain, et de se familiariser avec la réalité locale dans la mise en œuvre du projet. L’atelier était également une opportunité pour partager l’expérience dans ce domaine de recherche relativement nouveau dans le bassin du fleuve Congo. De telles expériences englobent les cas d’application des bassins d’Amazon, Orange, Zambèze et Pangani. Aussi les applications de modèles tels que Pitman, LISFLOOD, Weap, et les modèles SWAT, etc...Plus d