Atelier de lancement du projet et sensibilisation des parties prenantes

Atelier de lancement du projet et sensibilisation des parties prenantes

- in Activités CEMiC
0
0
De gauche à droite : Prof. Musibono D. (Conseiller Principal du Président de la RDC à l’Environnement), Ilunga Marcel (Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire), Nicolas Simard (Ambassadeur du Canada en RDC), et Prof. Sumbu P-E (Représentant du Recteur de l’Université de Kinshasa).

Du mardi 21 au Vendredi 24 Mai 2019, s’est déroulé à Kinshasa, un atelier du lancement du projet de recherche et d’appui aux politiques de gestion durable des ressources en eau du Bassin du Congo, dénommé : «Gérer les interactions entre les migrations et les conflits dus aux changements climatiques et à l’eau en vue de renforcer la résilience des communautés dans le Bassin du Congo», organisé par le Centre de Recherche en Ressources en Eau du Bassin du Congo (CRREBaC), en collaboration avec l’Université des Nations Unies – Institut de l’Eau, Santé et Environnement (UNU-IWHE) et le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI).

Cet atelier du lancement qui a connu la participation des parties prenantes aux questions Climat-Eau-Migration-Conflits dans le Bassin du Congo était une étape majeure de la mise en oeuvre du projet. Il avait comme but de fournir une meilleure compréhension du contexte international, régional et local de la mise en oeuvre du projet et des résultats attendus. De façon spécifique :

  • Mieux comprendre le contexte international, régional et local de la mise en oeuvre du projet et les résultats attendus ;
  • Établir l’état actuel de l’information de base sur le bassin et évaluer les lacunes en matière d’information par rapport aux objectifs et aux résultats du projet ;
  • Réviser le cadre méthodologique, y compris les approches, les ressources disponibles, les plans et les aspects pratiques des campagnes de collecte des données sur terrain, ainsi que les programmes de formation visant à atteindre les résultats du projet ;
  • Discuter des plans de recherche et des questions scientifiques à aborder ;
  • Rencontrer les utilisateurs finaux et déterminer comment la recherche scientifique peut aider à répondre à certains de leurs attentes et obtenir leurs contributions ;
  • Rencontrer les acteurs impliqués dans les domaines thématiques d’intervention du projet : Climat-Eau-Migration-Migration-Conflits, et recueillir leurs contributions ainsi que déterminer comment le projet peut aider à répondre à leurs attentes en termes de développement de politiques et d’appui à la prise de décision.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Renforcer les résultats de la recherche sur le changement climatique en matière d’égalité de Genre : 1er Atelier d’apprentissage entre pairs

Il s’est tenu à Nairobi au Kenya, du